Corolle - Comment est-elle fabriquée et à quoi sert la corolle dans les fleurs

Corolle - Comment est-elle fabriquée et à quoi sert la corolle dans les fleurs

LES PLANTES: COMMENT ILS VIVENT ET COMMENT ILS SONT FABRIQUÉS

COROLLE

La corolle est formée par les pétalesqui comprennent les parties suivantes:

  • ongle qui est la partie étroite à travers laquelle il est inséré dans le réceptacle;
  • déjouer ou alors rabat qui est la partie la plus large ressemblant à une simple feuille en forme.

La corolle peut être:

  • composez-le: si les pétales sont libres entre eux (ex. Solanacées, Éricacées, Convolvulacées, Astéracées etc);
  • gamopétala: si les pétales sont soudés ensemble sur une certaine distance (ex. Renonculacées, Rosacées, Brassicacées, Fabacées, Apiacées etc.).

On peut aussi avoir si l'on considère les plans de symétrie:

  • corolle actinomorphe o régulières: lorsqu'elles ont deux ou plusieurs plans bissectrices et produisent donc des moitiés symétriques (en pratique, les pétales sont tous les mêmes);
  • corolle zygomorphe ou irrégulier lorsqu'il n'a qu'un seul plan de symétrie et peut donc être divisé en moitiés symétriques;
  • corolle asymétrique quand il n'a pas de plan de symétrie.

On peut donc avoir:

Corolle dialipetala actinomorphe


cruciforme
(avec 4 pétales opposés deux à deux; exemple crucifère, etc.)
Potentilla erecta


caryophyllacée
(ressemble à tubulaire mais se termine par un rabat évident; par exemple, œillet, etc.)
ex. Dianthus monspessulanus


rosacée
(avec 5 pétales avec des ongles courts; par exemple cerise, prune, etc.)
Rose musquée

Corolle gamopetala actinomorphe


tubulose
(les pétales ont grandi pour former une sorte de tube)
Abelia floribunda


campanulata
(en forme de cloche)
Campanule moyenne


hypocratériforme
(ressemble à un tube mais se termine par un bord évident - par exemple, jasmin, vinca, etc.)
Primula auricola


rotata
(avec le rabat des pétales ressemblant aux rayons d'une roue - par exemple pomme de terre, Solanum etc.)
primevère


infundibuliforme
(en forme d'entonnoir - es-tabac, etc.)
liseron


urceolata
(ressemble à un tube mais se termine par un bord évident - par exemple, bruyère, arbousier, etc.)
arbousier (Arbutus unedo)

Corolle gamopetala zygomorphe


labiataou alors bilabiata
(vous avez une lèvre supérieure qui est généralement plus grande que la lèvre inférieure)
Romarin


gibbeux ou alors personata
(c'est un corail labiata mais avec la lèvre inférieure qui a une extrémité appelée le palais qui ferme la gorge du verre)
Antirrhinum latifolium


ligulaire ou alors semifloscule
(formé par de longues pattes latérales dans un arrangement stellaire)
composite


disquette ou tubulaire
(lorsque la fleur est tubulaire et pentamère et fait partie du capitule d'un astéracée)
Astéracées
(Note 1)

Corolle dialipetala zygomorphe


papilionacée
(avec 5 pétales, un grand et agrandi appelé bannière ou bannière; des plus petits et symétriques à deux faces appelés ailes et 2 placés en dessous et des unités pour l'apex qui forment les coques - par exemple, haricot, pois, fève, etc.)
photo Pisum sativum

Vous pourriez également être intéressé par les articles suivants:

  • PÉDONCULE
  • TALAMO ou alors RÉCEPTACLE
  • PÉRIANTHE
  • GOBELET
  • COROLLE
  • ANDROÉCIUM ou alors ÉTAMINE
  • GINECEO ou alors PISTIL

Noter
1. Image dans le domaine public


Racine (botanique)

racine c'est l'organe végétal spécialisé dans l'absorption de l'eau et des sels minéraux du sol, indispensables à la vie végétale. Elle a également des fonctions principales d'ancrage [1] et de production d'hormones (cytokinines et gibbérellines) qui marquent le lien fort entre le développement racinaire et le développement des pousses.


Texte © Giuseppe Mazza

La première chose qui me vient à l'esprit, si je me demande la raison de la couleur des fleurs, c'est qu'il y a tellement de splendides "robes de mariée".

En fait, la plupart des plantes doivent être pollinisées pour se reproduire et pour attirer les insectes et les oiseaux au cours des millénaires d'évolution, elles ont inventé des fleurs aux arômes intenses et aux couleurs vives.

Cependant, si je réfléchis un instant et considère que de nombreux insectes voient le monde pratiquement en "noir et blanc" ou ont une vision de la couleur très différente de la nôtre, je me rends immédiatement compte que la réponse n'est en fait pas si simple.

Les yeux des abeilles, par exemple, ne perçoivent pas le rouge, mais seulement l'ultraviolet, le violet et le vert. Contrairement à ceux de l'homme, ils voient l'ultraviolet comme une couleur, et une fleur complètement blanche, comme une Cerastium ou un lys, pour eux ce sera probablement bleu.

Cela expliquerait rapidement pourquoi les plantes n'ont pas fait beaucoup d'efforts pour créer des fleurs bleues: le blanc remplit essentiellement la même fonction, est plus facile à obtenir et est mieux vu en basse lumière. Ce n'est pas un hasard si les fleurs nocturnes de nombreux cactus sont complètement blanches.

Et le rouge? Si les insectes le voient noir ou gris, pourquoi tant de rouges?

Dans la nature, rien n'est accidentel et il a été conclu que de nombreuses fleurs tropicales, désormais communes dans les maisons et les jardins, ont des couleurs flamboyantes pour attirer de loin, dans le vert de la forêt, les oiseaux pollinisateurs qui, contrairement à nos climats, patrouillent toujours. eux.

Mais comment alors expliquer le rouge de nos coquelicots et l'abondance de fleurs jaunes et oranges?

Un discours précis sur la perception de la couleur chez les insectes est presque impossible, car on ne peut pas voir l'ultraviolet et que, à la limite, on n'est même pas en mesure de dire si deux personnes voient les couleurs de la même manière, mais pour une abeille du les coquelicots rouges sur une pelouse verte ressortiront sans doute moins qu'à nos yeux.

Évidemment, en plus du rôle de "robe de mariée", la couleur des fleurs remplit également d'autres fonctions.

Je me souviens qu'Alain Meilland, le célèbre éleveur de roses de la Côte d'Azur, dans une interview que j'ai faite il y a quelques temps, s'est défini comme un "marchand de couleurs" et qui m'a raconté d'incroyables découvertes dans la chimie de la couleur des fleurs.

Je vais à Antibes et je trouve un de ses proches, Serge Gudin, qui est responsable de la création de nouvelles variétés de roses.

Dans les fleurs, m'explique-t-il, il y a trois grands groupes de pigments: les caroténoïdes, liposolubles et localisés dans les chromoplastes, qui donnent les teintes rouge et jaune, les anthocyanols, solubles dans l'eau, qui donnent des couleurs du rouge au bleu, et les flavonols, qui sont également solubles dans l'eau., responsables, comme leur nom l'indique, de nombreux thrillers.

Selon que les colorants d'un groupe sont prédominants ou non, la fleur prend une teinte plutôt qu'une autre. S'il ne contient qu'une quantité modeste de flavonols, il apparaît blanc.

Les combinaisons, j'observe alors, sont presque infinies, mais on voit tout de suite, d'emblée, que les jaunes et les rouges sont parmi les couleurs les plus probables.

Certes, poursuit Serge Gudin, d'autant plus qu'il a été découvert que le carotène (un pigment du groupe des caroténoïdes connu de tous car il est présent dans les carottes et favorise le bronzage) protège la chlorophylle d'une lumière trop intense.

Ce pigment pourrait également remplir une fonction similaire dans les fleurs et cela expliquerait l'énorme diffusion, sous tous les climats, des corolles rouges et jaunes.

Mais alors, par exemple, un cultivateur qui veut obtenir certaines couleurs, comme le bleu, que doit-il faire? Je demande de plus en plus intriguée.

Au sein de chaque groupe, m'explique-t-il, il y a de nombreux pigments. Ils ont des noms précis, souvent dérivés des fleurs qui les possèdent majoritairement.

L'hybrideur sait que s'il manque certains pigments à la fleur sur laquelle il travaille, il ne pourra jamais obtenir certaines couleurs.

C'est le cas de la célèbre rose bleue: les roses n'ont pas de delphinidol, le pigment typique de Delphinium, et peu importe le nombre de croisements que vous faites, une rose bleue ne sortira jamais.

C'est un peu comme si vous essayiez de peindre un ciel bleu avec des crayons rouges et jaunes. La seule façon de faire est d'obtenir un crayon de cette couleur.

En Amérique, en laboratoire, ils ont réussi à donner du delphinidol à un peuplier, qui en manque naturellement, et la plante a commencé à produire des feuilles bleues.

Au Japon, il a réussi à l'inclure dans le patrimoine génétique de la rose, mais le bleu est actuellement masqué par les autres couleurs et le résultat est décevant.

Alors je pense qu'un jour, on aura aussi la mythique rose bleue, et je demande à mon interlocuteur comment obtenir les fleurs aux couleurs irisées ou avec plus de couleurs, bien séparées, dans la même corolle.

En attendant, répond-il, il faut dire que les mêmes pigments, selon le pH, donnent des couleurs très différentes. Ainsi les fleurs aux pétales qui s'estompent de différentes couleurs vers l'apex sont obtenues en sélectionnant des plantes dont le pH change, à l'intérieur du pétale, de la base vers l'apex.

Les changements de couleur de la même fleur au fil du temps peuvent être expliqués de la même manière. Avec le vieillissement, en effet, le PH peut changer et donc un jaune peut devenir un orange ou même un rouge.

La température joue également un rôle important. Si, par exemple, dans une serre il descend trop, il peut y avoir une concentration excessive de certains pigments et une rose rouge peut devenir presque noire.

Très différent est le cas des pétales qui portent des couleurs clairement séparées. Ce sont généralement des mutations.

Un fleuriste découvre, par exemple, qu'un pétunia au lieu d'être tout rouge a des rayures blanches très esthétiques puis isole le "monstre" et le multiplie par voie végétative, peut-être in vitro. En fait, seuls les pétunias normaux seraient obtenus à partir de la graine car ces mutations, qui dépendent des modifications de la couche externe de l'épiderme de la fleur dans les bourgeons, ne sont pas héréditaires.

Miracles de la technologie moderne qui permet, en un an, à partir d'un spécimen changé, d'en mettre des milliers en circulation!

C'est ainsi que, depuis quelque temps déjà, une chasse effrénée du «différent» a commencé.

Alors que je le remercie satisfait, Serge Gudin me dit que certaines plantes ont même été rendues malades pour obtenir des effets de couleurs. La splendide marbrure de nombreuses tulipes, par exemple, n'est rien de plus que la conséquence d'un virus transmis artificiellement aux bulbes.


2. Cartes didactiques

Dans cette section, vous trouverez nos cartes pédagogiques à imprimer, ainsi que deux dessins à compléter en saisissant les noms des parties de la fleur. Cliquez sur chaque carte pour l'imprimer.

© Copyright 2014-2021, Alessia de Falco et Matteo Princivalle. Tous les droits sont réservés.


Les fleurs ils sont beaux, nous le savons tous. Mais leur merveille ne s'arrête pas seulement à corolle coloré ou al parfum délicat , cette attirer les insectes , comme une vitrine flashy. C'est en regardant à travers les pétales que l'on découvre un mini monde de couleurs et de formes: la grande variété avec laquelle le pistils il étamines . Certains sont même des fleurs dans les fleurs, qui émettent le pollen doit fleurir une seconde fois dans le fleur déjà fleuri.

Si vous avez aimé celui-ci galerie de photos , voyez ici comment personnaliser les fleurs


Étapes de bricolage avec photos et étapes

Dans un bol rempli d'eau, placez les pierres sur le fond et ajoutez les bougies flottantes.

Choisissez des fleurs avec une grande corolle et coupez entièrement les tiges.

Pour faire des flotteurs, coupez les bouchons en deux ...

… Et percez-les pour insérer les tiges des fleurs. Éliminez les excès.

La pièce maîtresse peut également être préparée plusieurs heures à l'avance car les fleurs resteront fraîches.


Maître Mihaela

Objectifs de développement des compétences

Il reconnaît les principales caractéristiques et modes de vie des organismes animaux et végétaux.

L'élève développe des attitudes de curiosité et des manières de regarder le monde qui le poussent à chercher des explications sur ce qu'il voit se produire.

Explorez le monde avec une approche scientifique. Posez des questions, proposez et réalisez des expériences simples.

Objectifs d'apprentissage

Reconnaître les pièces et leurs fonctions dans la structure d'une plante.

Classez les plantes selon leurs différentes caractéristiques: persistantes, caduques, simples, complexes, herbes, arbustes, arbres.

Connaître les processus de respiration et de transpiration des plantes.

Connaître l'importance de la photosynthèse de la chlorophylle pour l'environnement.

Sensibiliser les élèves aux problèmes écologiques et au potentiel d'amélioration environnementale.

La chronologie des plantes

Les plantes sont des organismes multicellulaire et autotrophe (du grec autòs "Identique" et trophée , "nourrir"). Les plantes ont une histoire très ancienne.

Classification des plantes

Les botanistes connaissent 350 mille espèces végétales et les classent en deux groupes: simple et complexe.

Plantes simples ont été les premiers à apparaître sur Terre: mousses, algues et fougères. Ils se reproduisent à travers les spores.

Les algues ce sont les premiers organismes à apparaître sur Terre, ils n'ont ni tige ni racines.

Les mousses ils n'ont pas de racines mais ont une tige très fine à laquelle de minuscules feuilles sont attachées. Fougères ils vivent dans les sous-bois et dans les endroits humides, ils ont des racines, des feuilles et des tiges.

Plantes complexes ils sont composés de racines, de tiges et de feuilles. Ils se reproduisent par graines. Ils sont divisés en deux groupes: les gymnospermes et les angiospermes. Les gymnospermes ils n'ont pas de fleurs et de fruits dont la graine se trouve dans les cônes ligneux, d'où provient le nom de conifères. On les appelle plantes à feuilles persistantes: ce sont des pins, des sapins et des cyprès.

Types de plantes

Les plantes se distinguent en plantes boisé , comme les arbustes et les arbres, et les plantes herbacé .

Des arbres ils ont une tige robuste et ligneuse recouverte d'une écorce dure. Les branches partent d'une certaine hauteur du sol.

le arbustes ils ont une tige ligneuse mais les branches commencent à se diviser près du sol.

Dans plantes herbacées la tige est fine et flexible et prend le nom de tige .

Les parties d'une plante

Les plantes sont des organismes multicellulaires et autotrophes généralement composé de quelques parties communes: racines, tronc, feuilles .

Les racines ils servent à ancrer la plante au sol et à en absorber l'eau et les substances nécessaires.

La tige il sert à soutenir la plante et à relier la tige aux feuilles. À l'intérieur, de très petits tubes transportant les substances utiles. Feuilles ils sont le laboratoire où se produisent des réactions importantes: nutrition, respiration, transpiration.

  • La photosynthèse de la chlorophylle

    Les plantes parviennent à être autotrophe grâce à photosynthèse de la chlorophylle .

    Le mot photosynthèse de la chlorophylle Il est composé par photo = lumière, résumé =combinaison de plusieurs substances, chlorophylle =il dérive des chloroplastes contenus dans la feuille. La plante, à travers le chlorophylle contenus dans les chloroplastes et en présence de lumière, se transforme dioxyde de carbone (CO2) est l'eau dans du sucre libération oxygène . La photosynthèse de la chlorophylle est un processus biochimique qui permet aux plantes de produire composés organiques (et donc des nutriments) à partir de matière inorganique comme l'air, l'eau et la lumière du soleil.

    Ce processus se déroule en plusieurs étapes:

    • Les racines absorbent l'eau et les sels minéraux du sol sous forme de Sève brute
    • Par capillarité, la sève brute monte le long de la tige et atteint les feuilles
    • Les feuilles, à travers stomates , capter le dioxyde de carbone présent dans l'air
    • La lumière du soleil déclenche la photosynthèse de la chlorophylle présenter à chloroplastes (petits organites avec chlorophylle): la sève brute et le dioxyde de carbone se transforment en sève traitée (sucres et amidons), qui est ensuite envoyé dans le reste de la plante pour la nourrir et la faire pousser
    • À la fin de la photosynthèse, la plante libère de l'oxygène dans l'air. Ce processus se produit pendant la journée. Pendant la nuit, la plante respire et libère du dioxyde de carbone dans l'environnement.
  • Expérience

    Transpiration

    La transpiration est une fonction importante des feuilles qui permet à l'eau absorbée par les racines d'être éliminée à travers les stomates. Ce phénomène se produit par des ouvertures appelées stomates, qui s'ouvrent et se ferment selon les besoins plus ou moins importants de la plante.

    EXPÉRIENCE

    un sac en plastique transparent

    Méthode

    Nous fermons la plante avec un sac en plastique transparent et de la ficelle et la plaçons dans une zone exposée au soleil.

    Remarques

    Après quelques heures, nous pouvons voir plusieurs gouttes d'eau à l'intérieur du sac.

    Conclusion

    Les gouttelettes ne sont rien de plus que la vapeur d'eau transpirée par les feuilles qui s'est condensée sur toute la partie du sac.

    La plante élimine l'excès d'eau à travers les stomates.

  • Les plantes émettent de la vapeur d'eau dans l'atmosphère et contribuent au cycle de l'eau.

    Combien de temps une plante vit-elle?

    Les plantes ont besoin d'eau, d'air et de soleil pour vivre et se développer.

    La durée de vie des plantes annuelles est très différente - il y a des plantes annuel, bisannuel, pérenne . Les plantes annuelles terminent leur cycle de vie en un an et naissent au printemps et meurent à l'automne (par exemple la tomate). Les plantes bisannuelles vivent deux ans tandis que les plantes vivaces vivent plus de deux ans (par exemple séquoia).

    Approfondissement: plantes carnivores

    Ils sont devenus carnivores en raison de l'environnement dans lequel ils poussent, qui manque des nutriments dont une plante a besoin. Ils se sont adaptés pour manger et obtenir ce dont ils ont besoin pour vivre de la digestion des protéines animales.

    Les insectes sont capturés au moyen des feuilles qui se transforment en véritables pièges.

    Parties de la fleur

  • le pédoncule soutient la fleur et la relie à la tige . Là corolle est la partie la plus colorée et parfumée de la fleur pour attirer les insectes qui collaborent à la reproduction en jouant le rôle de pollinisateurs est formée par pétales qui se rassemblent à la base en calice , à son tour formé par sépales qui protègent la fleur lorsqu'elle n'est pas encore ouverte. Les étamines qui sont la partie mâle de la fleur, formée par de longs et minces filaments au sommet desquels il y a des renflements, appelés anthères , qui contiennent des grains de pollen. le pistil est la partie femelle de la fleur qui abrite le ovaire , l'organe qui contient le ovules , cellules femelles utiles pour la reproduction.

    Reproduction de plantes

    Les plantes simples se reproduisent au moyen de les spores , petites cellules produites par la plante mère.

    Les plantes complexes se reproduisent au moyen de des graines . La formation du sperme a lieu à travers la rencontre entre un élément masculin, pollen , et un élément féminin, l'ovule .

    La première étape de la reproduction est la pollinisation . Grâce au vent (pollinisation anémophile), à ​​certains animaux (pollinisation zoophile) comme les insectes et l'eau (pollinisation hydrophile), le pollen produit par les anthères d'une fleur atteint le stigmate d'une autre fleur.

    Les insectes pollinisateurs les plus courants sont:

    Lorsque pollen , l'organe mâle d'une plante, rencontre les ovules , les cellules femelles d'une autre plante, le fertilisation , qui initie le développement de la graine et du fruit.

    le planter a pour tâche de faire germer et de donner vie à une nouvelle plante. le fruit il a pour tâche de protéger la graine et de favoriser sa propagation.

    Les fruits ont des formes différentes mais peuvent être divisés en trois types: charnu (tomate, cerise, orange), seaux (blé, châtaigne, pois) et je faux fruit (pomme, fraise, figue).

    Dissémination et germination

    Dissémination c'est le processus par lequel les graines sont transportées loin de la plante mère pour assurer la croissance et la propagation de l'espèce.

    Germination c'est le processus qui conduit au développement d'une nouvelle usine.

    Les étapes de germination:

    • La graine gonfle pour briser la cuticule qui la recouvre, s'ouvre et apparaît l'embryon
    • le semis (le premier tambour) et le radicule primaire
    • les premiers apparaissent dépliants
    • Ils développent les racines, la tige et les feuilles .

    Formulaire DDI à copier dans le notebook

    La réaction aux stimuli

    Pour défendre sa survie, chaque organisme doit pouvoir se déplacer en réponse à des stimuli externes, afin de mieux interagir avec l'environnement. En automne, de nombreux arbres à feuilles larges ralentissent leurs fonctions vitales et déposent leurs feuilles au sol.

    Les plantes se défendent lorsque l'écorce est coupée, produisant une substance collante, la résine, qui referme la plaie.

  • L ' héliotropisme c'est le mouvement des feuilles et des fleurs de la plante vers la lumière. Ce phénomène, dans le cas du tournesol, sert à accélérer la maturation des graines.

  • Les racines se déplacent dans la direction où elles peuvent absorber plus d'eau: hydrotropisme .

    le géotropisme c'est la capacité des racines à s'orienter dans le sens de la gravité.

    Le mouvement des feuilles de la plante la plus timide de la planète: le mimosa pudica.

    De nombreuses plantes régulent leurs activités selon des cycles naturels: l'ouverture et la fermeture des stomates, par exemple, coïncide avec l'alternance du jour et de la nuit, tandis que la floraison a lieu à une certaine saison. le nictinastie ce sont des mouvements qui consistent en la fermeture des fleurs et des feuilles le soir et leur réouverture le lendemain matin.

    L tigmotropisme il permet à la plante de répondre au contact physique avec un autre corps, comme dans certaines plantes grimpantes.

    Etude approfondie: l'importance des plantes

    Les plantes jouent un rôle clé dans échange de gaz et pour le diminution de la pollution terrestre . Un hectare de forêt produit de l'oxygène pour 40 personnes chaque jour.

    Les plantes contribuent à l'économie: la population de nombreux pays dépend production agricole pour leurs moyens de subsistance et leurs revenus.

    Les légumes sont la base de chaîne alimentaire : de nombreux insectes, animaux herbivores et êtres vivants se nourrissent de plantes.

    Les feuilles, les fruits, les branches des plantes décomposées par les champignons et les bactéries nourrissent le sol en contribuant à la formation de sol fertile (humus).

    Les bois offrent un refuge et un habitat naturel pour de nombreux animaux.

    Fruits, graines, racines, feuilles, fleurs constituent une grande partie de notre alimentation tandis que les fibres naturelles sont utilisées pour produire des tissus et des matériaux pour les vêtements que nous portons tous les jours.

    Les extraits de certaines plantes ont la capacité de réduire l'inflammation et sont utilisés dans industrie pharmaceutique , d'autres diminuent l'impact des effets du vieillissement.

    Des parfums de fleurs sont obtenus tandis que le bois est utilisé pour construire maisons, meubles, instruments de musique, outils .

    Je travaille en DDI

    Écrivez votre réflexion sur l'importance des plantes puis ajoutez une image représentative. Publier le travail sur Padlet

    Cartes conceptuelles

    Avec CmapTools, créez la carte conceptuelle des plantes

    Questions pour l'étude

    Combien d'espèces végétales les botanistes connaissent-ils?

    Comment les botanistes classent-ils les plantes?

    Quelles plantes appartiennent à des plantes simples?

    Dans quels deux sous-groupes les plantes complexes sont-elles divisées?

    Que sont les angiospermes? Que sont les gymnospermes?

    Pourquoi les feuilles sont-elles considérées comme le laboratoire chimique des plantes?

    Que signifie la photosynthèse de la chlorophylle?

    Quels sont les produits finaux de la photosynthèse?

    Où la sève traitée est-elle transportée?

    Qu'est-ce que la diffusion?

    Qu'est-ce que le phototropisme? Quelles plantes vous intéressent?


    Vidéo: Lila Chérie pour grand poupon Corolle